gdz po matematike uchebnik 5 klass muravin i muravina aleksandrova kontrol'nye raboty 7 klass otvety gdz skachat' reshebnik po anglijskomu jazyku za 10 klass afanas'eva miheeva 7 klass gdz po fizike sbornik zadach gdz putina algebra 9 klass ershova Skip to content
Ils nous soutiennent Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Nous remercions nos nombreux parrains et donateurs ainsi que les sociétés et institutions qui nous font confiance.

 

                                 

       logo_zone_franche_jpg.jpg                                            

                      

 

                                            

 


Voir le résumé

 

Le Syndicat des Eaux d'Île de France ou SEDIF

Présentation du SEDIF

Créé en 1923, le Syndicat des Eaux d'Ile-de-France regroupe 144 communes de la région parisienne. Il est responsable de l'alimentation en eau potable pour plus de 4 millions de consommateurs, ce qui en fait le premier service public d'eau en France et l'un des tout premiers en Europe. Il est présidé par André Santini, Secrétaire d'Etat chargé de la Fonction publique, Maire d'Issy-les-Moulineaux."

Depuis 1986, le SEDIF mène un programme de financement solidaire (PsEau) pour aider des collectivités locales et communautés d'usagers des pays en développement à améliorer l'accès à l'eau potable. A cet effet, le SEDIF subventionne des organisations de solidarité internationale de droit français. La loi Oudin-Santini du 9 février 2005 est venue conforter cette pratique sur le plan légal (consultable ici).

En 22 ans, le SEDIF a cofinancé à hauteur de 13,5 M€ des opérations d'hydraulique rurale et urbaine ayant bénéficié à plus de 2 200 000 personnes dans 18 pays francophones d'Afrique et de la péninsule Indochinoise (Vietnam, Cambodge, Laos), à Madagascar, Haïti, aux Comores et au Maroc.

Les projets ont souvent un double objectif : l'accès à l'eau potable et le renforcement des capacités des collectivités du Sud à gérer le service public de l'eau. Afin de favoriser la pérennité du service, une attention particulière est portée sur la maîtrise des coûts d'exploitation et la tarification par niveau de service offert (voir pour exemple le programme AEP St Augustin).

Conformément à la décision du Comité Syndical de doubler le montant consacré au programme, en passant de 0,003 à 0,006 € par m3 d'eau distribuée, le montant total des aides a été, en 2007, de 1,6 M€, soit 0,4% des recettes du SEDIF.

Pour un foyer moyen francilien, cela représente une contribution inférieure à un euro par an.

Par Marc Vezina
Responsable SEDIF du Programme Solidarité Eau