gdz po matematike uchebnik 5 klass muravin i muravina aleksandrova kontrol'nye raboty 7 klass otvety gdz skachat' reshebnik po anglijskomu jazyku za 10 klass afanas'eva miheeva 7 klass gdz po fizike sbornik zadach gdz putina algebra 9 klass ershova Skip to content
Eau potable à Manombo Version imprimable Suggérer par mail

    PROJET EN COURS forage_manombo.jpg                        logohumada.jpgFAIRE UN DON A HUMADA

 

Le projet de réhabilitation et d’extension de l’adduction d’eau potable de la commune rurale de Manombo Atsimo en partenariat avec le Syndicat des Eaux de l’Ile de France.
(SEDIF)
 Le projet d’accès à l’eau potable du chef-lieu de Manombo


La commune rurale de Manombo, région Sud-ouest de Madagascar, a été pourvue d’une adduction d’eau potable en 1994 par la coopération japonaise (JICA). Cette adduction était composée de :


•    Un forage
•    Une pompe immergée alimentée par un groupe électrogène
•    Un réservoir
•    Un réseau en tuyau galva
•    06 bornes fontaines


L’AEP a fonctionné durant 5 ans puis, faute de recouvrement d’argent auprès des usagers, la commune a dû stopper son fonctionnement. En effet, celle-ci supportait seule tous les coûts de fonctionnement de l’adduction d’eau (gasoil, entretien groupe…) depuis déjà plusieurs années.

Le groupe électrogène est encore fonctionnel et la commune se charge de son entretien.  

Au vu des conditions actuelles d’approvisionnement en eau de ses administrés (puits non couverts dégradés), la commune rurale de Manombo souhaite réhabiliter cette adduction d’eau potable en portant une attention particulière à sa future gestion, garantissant ainsi sa durabilité.

L’objectif principal du présent projet est donc de réhabiliter l’adduction d’eau potable de la commune rurale de Manombo afin de :

Desservir les 6 300 habitants des 5 quartiers du chef-lieu et de 2 quartiers périphériques, situés sur l’autre rive du fleuve Manombo.
 
Pour s’assurer de la pérennité du projet, il conviendra également de :

    Promouvoir l’usage des branchements privés ;

    Soutenir la politique sectorielle de l’eau et du Code de l’eau en renforçant les compétences et le rôle de maître d’ouvrage de la commune via l’appui à la création d’un service public communal de l’eau ;

   Garantir la viabilité économique de l’adduction d’eau en privilégiant la délégation de service à un opérateur privé, permettant aussi de contribuer à l’émergence de partenariats Public–Privé dans le secteur de l’eau.  


Ainsi, ce projet permettra de diminuer significativement et durablement le nombre de maladies d’origine hydrique sur le chef-lieu de la commune, tout en participant au développement économique de la zone (gain de temps pour les activités génératrices de revenus).
 
< Précédent   Suivant >